Bullet point
Bullet point
Bullet point

La Thérapie Avec le Cheval (TAC)

La TAC s'adresse à toute personne présentant une fragilité passagère ou durable.

À tout âge, notre chemin de vie peut rencontrer des obstacles, petits ou grands.

Une séance de TAC, c’est se mettre en mouvement, c'est faire bouger son corps

et son esprit, apprendre à harmoniser les deux.

En effet, ce sont les dimensions physiques, sensorielles, psychiques et sociales qui sont mobilisées dans la relation entre la personne et le cheval.

De plus, la TAC fait partie des thérapies à médiation, c'est à dire qu'elle permet de passer d’une relation duelle (thérapeute-patient) à un triangle relationnel

(thérapeute-cheval-patient) moins confrontant. 

Le patient et le thérapeute regardent ensemble dans la même direction, celle du cheval.

Perrine s'est formée en thérapie avec le cheval auprès de l'ASTAC (Association Suisse romande de Thérapie Avec le Cheval) à la Haute école de

travail social de Lausanne de 2018 à 2021.

Comment se déroule le suivi ?

Enfants, adolescents et adultes, porteurs de handicap ou non, en TAC, chacun vient pour évoluer sur son propre chemin. Les séances sont construites et adaptées en fonction des forces, fragilités et ressources de chaque patient.

La TAC peut se vivre dans des situations très variées. En immersion dans le troupeau, en travail au sol, en travail monté. Être avec le cheval se décline à l'infini !

Plusieurs modes d'accompagnements sont possibles selon la demande de chacun :

- en individuel

- en duo (par exemple dans le cadre d'un travail autour du lien parent-enfant)

- en petit groupe

 

 

Y a T’il des contre-indications à la pratique de la TAC ?

Oui, il existe des contre-indications formelles. C'est pourquoi, une autorisation de votre médecin est indispensable au commencement d'un accompagnement en TAC.

20190425_120134_edited.png
20220127_110627_edited.jpg